Archive for April, 2014

Bucarest – le Petit Paris

Posted: April 17, 2014 in City Breaks

Moto : «Les villes portent les stigmates des passages du temps, et occasionnellement les promesses d’époques futures» Marguerite Yourcenar (1903-1987)

Oh, un nom c’est si peu’ (‘What ‘s in a name?’ s’exclama Shakespeare par la voix de Juliette).

Mais, alors qu’est ce que c’est un surnom?

buch 2

Dans la liste des surnoms de villes figurant sur Wikipedia on trouve plusieurs villes de Paris: RigaLettonie – ‘le Paris Balte’; Shanghai – ‘le Paris de l’Orient’; Oran – ‘le Petit Paris de l’Algérie’; Buenos Aires – ‘le Paris de l’Amérique latine’;NouméaNouvelle-Calédonie – ‘le Petit Paris du Pacifique’ et bien sûr BucarestRoumanie – ‘le Petit Paris des Balkans’.

buch 3

Bucarest, le Petit Paris de l’Est, doit son surnom à sa Bellle Epoque d’entre les deux guerres mondiales quand de point de vue de la civilisation et de la culture, la ville de Bucarest était compatible à Paris, qui probablement était un idéal,à peine avoué, par les édiles et les hommes de culture, à l’époque.

Ville francophone aux portes de l’Orient, Bucarest a connu l’élégance, la délicatesse, la vie de bohèmeen se penchant sur le modèle parisien.

La ville, telle qu’on la connaît aujourd’hui préserve encore l’atmosphère d’autrefois même si elle a subi de modifications significatives.

buch 4

L’artère principale, Calea Victoriei (avenue chic permet de retracer l’histoire parisienne de Bucarest) est parsemée par des bâtiments construits dans ‘le plus doux style classique’ architectural français : le bâtiment de CEC (Casa de Economii si Consemnatiuni – la Caisse d’Epargne ; copie du Petit Palais de Paris), l’actuel Musée National d’Histoire (l’ancien Palais de la Poste),  la Fondation Universitaire Royale (actuellement Bibliothèque Centrale Universitaire), l’ancien Palais Royal, l’hôtel GRAND HOTEL DU BOULEVARD et le remarquable Athénée Roumain.

Bucarest garde aussi des maisons coquettes inspirées du style Art Nouveau et des maisons enrobées de l’herbe grimpante blotties dans les rues qui se trouvent derrière les grands boulevards et qui t’invitent à découvrir leur intimitéetà songerde manière tautologiqueun Songe d’une nuit d’été’, à la recherche et en quête du temps perdu… Décoravenant, àfaire rêver même le fameux personnagde  Woody Allen, Gil ,deMinuit à Paris (Midnight in Paris). Qu’en pensez-vous ?

En dépit du temps qui passe et les gens en mouvement, des constructions en béton sans âme et sans charme, Bucarest de nos jours évoque le petit Paris de jadis par l’atmosphère intime et bohème de cafés et maisons de thé, par la grâce des dames dont la tête est coiffée par les omniprésents chapeaux de feutre.

Buch

Malgré cette étiquette parisienne qu’on a collée en parlant de Bucarest, la ville a d’autres visages, secrets à dévoiler. Ville caméléonesque, imprévue, gracieuse comme une ballerine étoile, cosy, bourgeoise, Bucarest peut être en même temps devinée, mal – aimée, grise, ébouriffée, emmitouflée.

Être ou n’être pas le petit Parisce n’est pas là la question. On peut s’interrogerquand même, ‘Où sont les neiges d’antan?’ mais il vaut mieux de la reconfigurer dans son potentiel actuel.

de Antonia Bogdan

Advertisements